fbpx

Parce que célébrer la beauté, ça va au-delà de ce qui est visible. Nous avons rassemblé des témoignages vrais qui présentent humainement la femme, espérant en inspirer d’autres.

On poursuit cette édition spéciale avec Nathalie Godin, femme de cœur, une maman et une photographe aux talents multiples, qui se spécialise dans la séance boudoir, désirant aider les gens à s’accepter davantage. 

Nous lui avons posé des questions pour découvrir l’impact de son cheminement sur sa confiance en soi et sa vision d’elle-même.

entrevue-karine-foisy-veille-sur-toi-entreprise-quebecoise-marilou-design-1

– Qu’est ce qui te rend fière de toi ? Dis-nous pourquoi. 

De vivre de ma passion. J’ai longtemps pensé que je ne pourrais pas. Que je n’y arriverai pas. C’est un marché compétitif où il y a beaucoup de talent. Je suis vraiment choyée de pouvoir vivre de ma passion.

– Dirais-tu que tu as une bonne confiance en toi ?  Dis-nous pourquoi et comment elle a évolué au fils des années.

Je n’avais jamais confiance en moi. Encore aujourd’hui, c’est difficile. Mais de voir les clients revenir et de nouveaux s’ajouter, m’aide énormément. Avoir un entourage qui croit en toi est aussi très positif pour améliorer ma confiance en moi.

– Nommes-nous  2 aspects que tu aimes beaucoup de ton corps et 1 que tu n’aimes pas vraiment ? ( Complexe corporel )

J’aime mes yeux, parce qu’ils sont rieurs. Et j’endure mes jambes. Haha ! 

– Si tu as des complexes corporels, peux-tu nous dire comment tu deal avec ça ? 

J’ai beaucoup de complexes. Je n’aime pas mon corps. Je travaille beaucoup pour essayer de m’accepter comme je suis. C’est loin d’être gagné. Mais miser sur ce qu’on aime plus, ça aide. 

– Je suis d’avis que les vêtements que l’on choisit de porter au début de la journée, nous donne un état d’esprit. Ça t’arrive ? Quel type de vêtement te fait sentir bien, te fait sentir belle et en confiance ? 

Totalement d’accord. Si je suis bien dans un vêtement, on dirait que j’ai plus confiance, que tout est plus facile. Mon cardigan Nolan me fait sentir confiante. J’adore le porter avec un jeans.

– Pour toi, que signifie l’acceptation de soi ? Ta définition.

C’est de trouver comment être plus doux envers nous même. On est notre pire critique. Et on se tape beaucoup trop sur la tête. Les corps normaux n’existent pas. On est tous différent. Quand on est trop down, on doit se souvenir des moments ou on s’est senti bien avec notre corps.

 

– À quel moment as-tu décidé de faire ce que tu fais aujourd’hui ? Et comment tu te sentais à ce moment-là ?

J’ai toujours aimé la photo. C’est lors de mon 2e voyage en Colombie-Britannique que j’ai compris que ça me rendait vraiment heureuse. J’ai documenté toutes les provinces avec l’appareil photo de mon amie Josée. Je me sentais légère, j’avais l’impression de redécouvrir le monde.

– Parle-nous de ton parcours. Les grandes lignes.

Je n’étais pas bonne à l’école. Je n’aimais pas y aller. J’ai décidé de travailler au lieu de poursuivre des études. J’ai fait 1001 choses avant de comprendre que la photo c’était vraiment ça qui me faisait vibrer. J’ai commencé par du paysage et j’apprenais sur le tas ou avec un autre photographe pendant que je travaillais dans les hôtels au BC. À mon retour au Québec, j’ai fait le move de devenir photographe.

 ( Pour celles qui connaissent Nathalie Godin pour son travail avec nous, sachez que son talent se spécialise en photo boudoir. Nathalie est douée pour faire vivre une expérience, aux femmes et aussi aux hommes, qui les renoue avec leur sensualité, avec leur corps et leur beauté naturelle. <3 ) 
Découvre son talent et sa mission sur son Instagram

– Dans ton parcours, quels ont été les plus grands défis ? Comment les as-tu surmontés ?

L’argent. La peur d’échouer, de ne pas arriver à vivre bien de la photo. La confiance aussi. J’ai toujours le syndrome de l’imposteur après aussi longtemps.

– Lorsque tu te relèves d’une embûche ou d’une situation hors de ta zone de confort, tu te sens comment ?

Je suis fière. Surtout si ça aide d’autre autour de moi par la même occasion.

– Qu’est-ce que ça t’a permis d’apprendre sur toi-même ?

Que mon sens de l’humour aide beaucoup et que je peux me tourner de bord, m’adapter plus rapidement que je le pensais.

 – Qu’est-ce que tu considères être ta plus grande réussite à ce jour ?

 Ma fille. Sans aucun doute.

– Qu’est-ce que tu considères être ta plus grande défaite ?

Ne pas avoir compris plus tôt que la vie était fragile. J’aurais été plus patiente avec ma maman et j’aurais dit à mon frère que je l’aime plus souvent.

– C’est quoi ta plus grande valeur ? La ou les plus importantes pour toi. Dis-nous quel impact cela a dans ton quotidien / ton parcours.

Le respect des autres. Si tu n’as pas ça, tu n’as rien compris. Mon entreprise est basée là- dessus. Tout le monde à droit à ces choix et à sa façon d’être, sans être jugé.

-Et finalement, on est curieux, c’est quel ton vêtement préféré dans la gamme Marilou design?

Le cardigan Nolan et la robe Rosalie. 😉

On remercie grandement Nathalie pour ce beau partage. Personnellement, j’aime beaucoup sa personnalité, son talent, son style et j’adore le travail qu’elle accomplie avec ses clients en boudoir. C’est une femme à l’écoute avec qui toutes les barrières tombent naturellement. 

J’espère que les mots de Nathalie t’inspirons un peu de douceur et de positif aujourd’hui. On entreprend toutes nos journées, entrepreneur ou non, y’a de quoi être fières de nous-même. Je t’invites à faire l’exercice toi-aussi et par le fait même, à contempler ta beauté !

Tu peux même partager tes mots ou tes impressions par ici, en commentaire.

Prenez soin de vous les belles !
Marilou xxx

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *