Parce que célébrer la beauté, ça va au-delà de ce qui est visible. Nous avons rassemblé des témoignages vrais qui présentent humainement la femme, espérant en inspirer d’autres.

On lance cette édition spéciale avec l’inspirante Karine Foisy, entrepreneur, maman de trois et créatrice des veilleuses trop mignonnes de Veille sur toi.

Nous lui avons posé des questions pour découvrir l’impact de son cheminement sur sa confiance en soi et sa vision d’elle-même.


– Qu’est-ce qui te rend fière de toi ?

Ce qui me rend le plus fière est le fait que je crée de l’emploi! Ça me rend très fière, car grâce à mon travail acharné et ma persévérance, il y a des fabuleuses personnes qui vivent de mon entreprise. 🙂

– Dirais-tu que tu as une bonne confiance en toi ?  Dis-nous pourquoi et comment elle a évolué aux fils des années. 

Je dirais que j’ai une bonne confiance en moi. J’ai longtemps eu le sentiment d’imposteur dans ma vie d’entrepreneure, mais plus maintenant. Après sept années en entrepreneuriat, j’ai réalisé que je suis capable de bien gérer mon entreprise, que je peux mettre à terme de beaux projets et que je peux m’entourer d’une équipe solide. Tout cela a certainement été possible car j’avais confiance en mon entreprise et confiance en moi.

– Tout le monde à ces petits complexes. Mais on a également tous des atouts que l’on aime sur soi. Nomme-nous  1 aspect que tu aimes beaucoup de ton corps et 1 que tu n’aimes pas vraiment.

J’aime mon sourire, on me dit souvent qu’il est grand et authentique. 🙂
Je n’aime pas vieillir physiquement… Bien que je me sente choyée d’être en vie et en santé, je trouve difficile de voir les rides et les cheveux blancs apparaître.

– À ce sujet, peux-tu nous dire comment tu deal avec ce complexe ?

J’apprends à vivre au quotidien avec les marques de vieillesses en me ramenant à l’essentiel, c’est-à-dire la cause de ses marques. Si j’ai des rides, c’est parce que mon visage a vécu! Il a eu des milliers de sourires, de la joie, de la surprise. Il a caressé les joues de mes bébés, il a souri quand ma grande fille m’a fait le plus beau des dessins, il a embrassé mon amoureux avec passion, il a pleuré quand j’ai perdu des êtres chers… Je suis choyée d’avoir vécu et les rides font partie de mon histoire. 



– Je suis d’avis que les vêtements que l’on choisit de porter au début de la journée, nous donne un état d’esprit. Ça t’arrive ? Quel type de vêtement te fait sentir bien, te fait sentir belle et en confiance ? 

Un jean et un veston, c’est un classique que j’adore et qui me fait sentir belle! Un beau mélange entre femme d’affaire et “casual”. Par contre, au travail, je suis plus du genre “jeans” et “coton ouaté”, j’adore le confort! Je suis très très frileuse aussi, les chandails à manches longues c’est un must pour moi.

– Pour toi, que signifie l’acceptation de soi ?

L’acceptation de soi, c’est de s’aimer tel que nous sommes. Avec toutes nos qualités et nos moins beaux côtés. C’est aussi connaître nos forces, mais aussi nos limites! C’est savoir écouter son corps quand il nous dit de prendre du temps pour se reposer. C’est écouter sa tête quand elle nous dit qu’il est temps de prendre une journée de congé pour soi. C’est écouter son coeur quand il nous dit qu’il n’est pas bien dans une situation.

– À quel moment as-tu décidé de faire ce que tu fais aujourd’hui ? Et comment tu te sentais à ce moment là ? 

J’ai commencé à travailler le verre fusionné il y a presque dix ans déjà. J’aimais tellement ce passe-temps qui me permettait de laisser aller ma créativité. Puis quelques années plus tard, j’ai senti que mon entreprise était assez forte pour subvenir à mes besoins en me versant un salaire. J’ai quitté l’enseignement (j’étais prof au primaire depuis 10 ans), et je ressentais beaucoup de fierté de faire la transition. J’ai toujours été passionnée par mon entreprise, je pense que je ressentais beaucoup de motivation et de confiance! C’est certain que ça apporte aussi son lot d’inquiétudes, car on laisse tomber la sécurité. Mais je ne regrette pas d’avoir essayé, je suis si heureuse dans ce que je fais!

– Parle-nous des grandes lignes de ton parcours.

J’ai un BAC en enseignement primaire, j’ai enseigné à Montréal pendant 10 belles années. J’ai adoré enseigné, quitter la profession a été un choix difficile et bien mûri. Veille sur toi est née en 2013, je faisais alors des veilleuses en verre dans mon sous-sol, pendant la sieste des enfants. À mon troisième enfant, j’ai pu prolonger mon congé de maternité et c’est durant cette période que j’ai voulu tester pour voir si j’étais capable de vivre de mon entreprise. En janvier 2018, j’ai donné ma démission à la commission scolaire de Montréal… Trois jours plus tard, je gagnais un important concours en entrepreneuriat, Adopte Inc. Quelle expérience enrichissante! Le syndrome d’imposteur a fini par laisser sa place à une entrepreneure confiante et fière de ses accomplissements!

Aujourd’hui, Veille sur toi c’est plus de 75 000 veilleuses vendues, 11 employés extraordinaires et passionnés, une boutique de jouets pour enfants à Laval et un volet de distribution à l’entreprise (nous importons des produits de l’enfance venant d’Europe et les distribuons au Canada).

www.veillesurtoi.com/fc/



– Dans ton parcours, quels ont été les plus grands défis ? Comment les as-tu surmontés ? 

En toute honnêteté, la vie est remplie de hauts et de bas, mais je ne considère pas avoir eu à surmonter de grands défis dans mon entreprise. Je pense que j’ai eu beaucoup de chance jusqu’à maintenant et les étoiles étaient bien alignées pour notre croissance! J’ai eu des petits soucis avec le plagiat (la Chine a copié certains de nos modèles), mais je ne considère pas que ça a été un défi à surmonter.
L’aspect le plus fragile de ma vie d’entrepreneure est certaine “l’équilibre”. Il y a une ligne fragile qui délimite ma vie personnelle de ma vie professionnelle et je pense que c’est cet aspect qui demande le plus d’être attentive, car il est facile de franchir cette ligne. Je suis une entrepreneure, mais avant tout, une maman de trois enfants et une conjointe pour mon amoureux.

– Lorsque tu te relèves d’une embûche ou d’une situation hors de ta zone de confort, tu te sens comment ? 

Fière! Fière d’avoir osé, d’être sortie de ma zone de confort, d’avoir vaincu la peur. La peur est l’ennemi de l’entrepreneur, elle nous empêche d’avancer.

– Qu’est-ce que ça t’a permis d’apprendre sur toi même ? 

Que si on croit à son rêve et son projet, tout est possible! Il ne faut surtout pas se laisser décourager par des gens autour de soi. Ce n’est pas tout le monde qui a le goût du risque ou la fibre entrepreneuriale. Ces personnes sont heureuses dans leur zone de confort et leur sécurité d’emploi. C’est leur limite à elles qui est franchie, pas la vôtre. 🙂

– Qu’est-ce que tu considères être ta plus grande réussite à ce jour ?
J’ai une magnifique équipe qui m’entoure et ça c’est une de mes plus grandes réussites! Ensemble, nous avons gravi toutes les étapes de croissance de l’entreprise.


– Qu’est-ce que tu considères être ta plus grande défaite ?
Je ne considère pas avoir de défaite. J’ai fait de nombreux apprentissages durant mes sept années en entrepreneuriat, et chacun de ses apprentissages réalisés m’ont amenés quelque part avec un nouveau bagage important.

– C’est quoi ta plus grande valeur ? La ou les plus importantes pour toi. Elles ont certainement un impact dans ton quotidien.

L’authenticité et la bienveillance. Être authentique dans ses relations de travail, bien traiter ses fournisseurs et ses partenaires, être humain avec ses employés, prendre soin de son équipe. Voilà des priorités pour moi dans mon entreprise.

-Et finalement, on est curieux, c’est quel ton vêtement préféré dans la gamme Marilou design?
La frileuse en moi aime sans aucun doute le cardigan Nolan! En plein mon style!!!


On remercie grandement Karine pour son témoignage. Tellement d’accord pour son beau sourire contagieux ! Et je partage également la belle valeur de l’authenticité. Être soi-même, être intègre, ça nous permet d’être bien et à mon humble avis, nous procure une belle liberté.

J’espère que les mots de Karine t’inspirons un peu de douceur et de positif aujourd’hui. On entreprend toutes nos journées, entrepreneur ou non, y’a de quoi être fières de nous-même. Je t’invites à faire l’exercice toi-aussi et par le fait même, à contempler ta beauté !

Tu peux même partager tes mots ou tes impressions par ici, en commentaire.

Prenez soin de vous les belles !
Marilou xxx

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *