Beaucoup de savoir-faire est à l’honneur dans la production de vêtements. On oublie souvent à quel point il y a beaucoup de métier compris dans la chaîne de production d’un vêtement. Étant à la tête d’une entreprise de vêtements conçus au Québec, je trouve important de présenter ce processus de fabrication, tel qu’il est. La création de vêtements comprend beaucoup d’étapes. Pour chaque modèle de notre gamme, ce cycle de fabrication se répète et s’entrecroise afin d’obtenir enfin, le vêtement final.

Alors, ça ressemble à quoi tout ce travail ? Je vous présente dès maintenant l’édition Fabrication /12 sur notre blogue. Chaque semaine, une étape de fabrication sera présentée,  étapes qui sont au coeur de mon métier et qui implique beaucoup d’autres gens.

Voici donc, la troisième étape, le patron.

Maintenant que les croquis sont faits et que l’idée est illustrée, c’est l’heure de créer la version papier du vêtement, le patron. Il s’agit du plan du vêtement qui définit toutes les pièces et les lignes nécessaires à sa fabrication : le devant, le dos, les manches, les poches, le col, etc. On nomme la personne responsable du développement de patron, une patronniste. Chez nous, c’est toujours moi qui réalise le patron afin de concevoir mon nouveau design, de concrétiser mon idée. Il peut être réalisé à la main ou à l’ordinateur à l’aide d’un logiciel conçu pour cela. Dans notre PME, les patrons sont réalisés à la main.

Cette étape est cruciale et joue un grand rôle dans la tombée et dans le rendu du morceau. Chaque pièce est créée pour compléter un nouveau vêtement et redéfinir un nouveau design. C’est lors de la conception du patron que l’assemblage et la finition du vêtement sont décidés. S’il y a une poche par exemple, c’est en réalisant le patron qu’on lui donne la forme que l’on a réalisée à l’étape du design, puis que l’on conçoit les pièces nécessaires pour coudre la poche.

Voici la murale que nous avons exposer dans la boutique éphémère de Place de la cité, présentant toutes les pièces patrons nécessaires à la conception de la chemise Victoria.

De plus, le patron doit être réalisé en tenant compte de l’étoffe dans lequel le vêtement sera réalisé, car les matières ne réagissent pas toutes de la même façon.  Par exemple, on ne peut pas réaliser le même patron pour un vêtement conçu dans une matière extensible, le tricot, que pour une matière tissée qui n’est pas du tout extensible. L’ajustement du vêtement varie non seulement en fonction du design de celui-ci, mais également de la matière dans lequel il sera confectionné. La conception de patron est donc une belle étape pour la création d’un vêtement. Une fois qu’il est réalisé, c’est le moment de le tester dans l’étoffe avec la prochaine étape, le prototype.

Voilà pour la troisième étape du processus de fabrication de vêtements. Le patron est une étape très importante dans la création du vêtement.

Je vous invite à me poser des questions et à me donner vos commentaires si vous en avez ! Ça serait plaisant d’échanger avec vous à ce sujet et de peut-être vous en dire plus !

Merci les belles !

Marilou xxx

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *